Robot de traite : apprivoiser la bête

L’arrivée d’un robot de traite dans une ferme n’est pas une chose anodine. En particulier, parce que sa mise en route exige de s’être suffisamment préparé en amont. Les répercussions que ce nouvel équipement va immanquablement avoir sur le stockage réfrigéré et la collecte du lait à la ferme doivent être précisément mesurées et provoquer au préalable une concertation entre l’éleveur, la laiterie et l’installateur. REAL est au premier plan de ce partenariat. Pour vous aider également, l’Institut de l’Elevage aborde dans le document joint toutes les questions qui peuvent et devraient se poser dès la réflexion d’un projet d’installation de robot de traite, puis lors du fonctionnement de routine, pour les aspects concernant le nettoyage de l’installation et la collecte du lait. L’enjeu est, qu’au final, l’installation de traite refroidisse correctement le lait destiné à la collecte, préserve sa qualité, assure le nettoyage efficace de l’ensemble de l’installation et permette une collecte rapide et sûre. Ce document à destination des éleveurs, des laiteries et des installateurs de robot de traite et de tank à lait apporte les recommandations techniques pour que les opérations de refroidissement, de stockage et de collecte du lait, dans le cas de la présence d’un robot de traite en exploitation, se déroulent au mieux, et dans le respect de la réglementation (refroidissement et stockage du lait). Pour en savoir plus, consultez également le site de l’INSTITUT DE L’ELEVAGE...

Lire la suite

Organigramme

Cliquez ici pour voir l’Organigramme du groupe 2012  

Lire la suite

Récupérateurs de calories

Ou comment fabriquer un litre d’eau chaude avec un litre de lait …   Là où d’autres systèmes nécessitent près de 3  litres de lait pour préchauffer 1 litre d’eau. Ce principe au fonctionnement novateur, l’ECOLACTEO, permet de récupérer toute la chaleur de la phase de désurchauffe et de condensation du tank à lait. Pour cela, le récupérateur Ecolactéo enchaine deux modes de fonctionnement successifs au cours d’un même cycle de réfrigération. Dans un premier temps, en mode « pompe à chaleur » et dans un deuxième temps en mode « réfrigération optimale ». Résultat : l’eau est préchauffée à près de 55°C, même en hiver. 3 modèles existent de capacité et de puissance variables. N’hésitez pas à nous consulter Visualiser ici les clients...

Lire la suite